Le 21 janvier dernier, un groupe d’« experts » a remis au Président de la République un rapport intitulé

« Pour des politiques migratoires conformes à toutes les exigences de la République. »

Parmi les signataires,
Mr Brice (ancien directeur OFPRA), Mme Brice-Delajoux (maître de conférence en droit public), Mr Derepas (ancien directeur général des étrangers en France au ministère de l’intérieur), Mr Weil (Directeur de recherche au CNRS)…

En voici quelques extraits :

* Leur constat :
« (…) notre système de l’asile et de l’immigration (…) accueille, protège ou reconduit mal et l’intégration peine à se déployer. »
« les situations d’indignité, de « non-droit » se multiplient dans notre pays pour des femmes, des enfants et des hommes laissés à la rue dans l’attente d’être pris en charge dans les dispositifs administratifs »
« Près de 70 000 demandeurs d’asile seraient (…) non hébergés ».
« L’action dans l’urgence et le temporaire coûtent cher »

* Leur proposition :
Une autre approche de la politique migratoire « sur la base des principes fondateurs de la République » :
– « En posant le cadre d’un large partage de l’information sur la réalité des migrations
– En privilégiant des règles de droit lisibles, transparentes, pleinement respectées ;
– En faisant explicitement reposer les politiques publiques sur les apports de la migration
– En faisant régresser les facteurs de désordre
– En marquant un niveau élevé d’exigence, de volontarisme et de respect des limites fixées par le droit ;
– En faisant reposer la conduite des politiques sur le respect du droit, l’engagement, l’éthique et la valorisation de l’action des élus, des administrations, des professionnels, des partenaires sociaux et des bénévoles »

Pour consulter l’intégralité de ce rapport :
https://expat-elan.fr/images/10-textes-de-lois/rapports/2020/rapport-Immigration-du-21-janvier-2020.pdf